Un Lunchbag pour emporter son repas partout!

Il m’arrive certains jours de ne pas avoir assez de temps pour rentrer manger et d’être obligée de manger au travail. Je me suis donc fabriqué un lunchbag qui me permet de facilement emporter mon repas et de le garder au frais.

Pour cela j’ai utilisé un modèle disponible gratuitement sur ce site.

Et voilà le résultat:

Ce qui est super pratique avec ce modèle c’est que l’on peut facilement emporter un plat quelle que soit sa forme mais aussi une petite bouteille et un fruit ou un yaourt et cela rentre facilement.

Publicités

Redonner une seconde vie à des pulls

Un pull tellement basique ou un peu défraichi que vous ne le mettez quasiment jamais …

Pas de problème !! Un peu de customisation et vous pouvez obtenir un modèle unique et qui vous ressemble.

Voici deux idées sur lesquelles j’ai travaillé avec Liliz&cie:

  • Le premier pull était un pull bleu marine un peu trop long.

pull marine

La première étape a donc été de raccourcir les manches et le pull en coupant les côtes et en refaisant des ourlets.

Ensuite, à partir de quelques dentelles blanches cousues à la main (il faut de la patience 😉 ), cela permet de créer un effet marinière très chic sur le devant du pull.

Il ne reste plus qu’à coudre une bande de dentelle au niveau du col et à changer les boutons décoratifs au niveau des épaules pour obtenir un modèle unique de pull.

 

 

  • Le deuxième pull était un pull beige ce qui permettait plus de possibilités.

pull beige

Nous avons finalement choisi de le broder au point de croix et de rajouter une fermeture éclair décorative dans le dos dans un coloris assorti.

Pour le point de croix, comme le pull est très fin, j’ai rajouté un morceau de toile Aïda souple (toile à point de croix) sur l’envers du pull que j’ai coupé à ras du motif une fois la broderie terminée. Cela a permis d’avoir des croix bien dessinées ce qui crée un motif plus régulier et cela facilite le comptage des points par rapport au modèle.

Et voilà deux idées qui ont permis que ces pulls soient beaucoup plus portés! Cela est économique car cela demande peu de frais et cela permet d’avoir deux pulls neufs … ou presque!

 

Un doudou singe en chaussette.

Il y a quelques mois j’ai été intriguée par un article montrant des doudous réalisés avec des chaussettes. Alors j’ai décidé de tester ce système en commençant par réaliser un singe. Le modèle est en anglais mais il est très facile à comprendre même pour ceux qui ne sont pas à l’aise avec cette langue car il est très bien illustré et les photos parlent d’elles-même.

Voici donc ma version de ce doudou, un petit singe rayé avec une longue queue:

Résultat: Un doudou très sympathique, économique (il ne faut qu’une paire de chaussette) et rapide à réaliser (cela m’a pris environ une heure pour tout faire).

C’est donc une idée qui me plait et j’ai donc prévu d’autres chaussettes pour réaliser des modèles différents (lapins, chouettes…) .

Des cadeaux de Noël faits main.

Cette année encore, quelques cadeaux personnalisés étaient présents au pieds du sapin:

– Des cotons à démaquiller crochetés en coton réutilisables avec leur pochette berlingot


Les cotons ont été vus sur le blog de Rachel et le tuto de la pochette berlingot est disponible ici.

– Un plaid (environ 120cm x 120 cm) tricoté en laine plumette de chez phildar (tout doux et bien chaud)

– Des cadres au crochet (un modèle est disponible ici).

– Un châle façon snowdrop (un peu modifié) dont le modèle est disponible ici.

– Un sac permettant de ranger des petits instruments de musique (modèle unique)

– Un bracelet en ruban liberty gris

Et voilà! Des cadeaux uniques qui ont fait plaisir à leur destinatrices!

Un petit ensemble mauve.

Pour Noël dernier, en cadeau j’ai reçu un abonnement au magazine marie claire idées et dans celui des mois de mai et juin 2014, un petit modèle m’a tapé dans l’œil. Il s’agit d’un ensemble pour bébé avec la robe, le gilet, les chaussons et la culotte bouffante à moitié en couture et à moitié en tricot. J’ai donc trouvé une laine et un tissu assorti et voilà le résultat.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ensuite, comme il me restait de la laine et du tissu, j’ai réalisé une couverture assortie:

couverture

– Monter 160 mailles
– Rang 1 à 10: Point mousse
– Rang 10 à 25: 5 mailles de point mousse (10 mailles jersey endroit, 10 mailles jersey envers)X7 puis 10 mailles jersey endroit et terminer par 5 mailles de point mousse
– Rang 25 à 40: 5 mailles de point mousse (10 mailles jersey envers, 10 mailles jersey endroit)X7 puis 10 mailles jersey envers et terminer par 5 mailles de point mousse
– Répéter les rangs 10 à 40 jusqu’à obtenir la longueur voulue puis terminer par 10 rangs de point mousse.

point couverturez